poissons rouges

LES POISSONS ROUGES


Sommaire :
  1. 5 CONSEILS ELEMENTAIRES ;-)
  2. ORIGINE DU POISSON ROUGE
  3. QUE MANGE LE POISSON ROUGE ?

5 CONSEILS ELEMENTAIRES ;-)

Le bon nombre de litres par poisson rouge 1) IL FAUT AU MOINS 30 LITRES D'EAU, VOIRE 40 à 50 PAR POISSON ROUGE !!
Ne prenez donc pas un aquarium trop petit. On admet qu'une cuve de 60 litres est le stricte minimum, mais un bac de 100 litres à 200 litres est sans conteste bien mieux.

2) PRÉEFÈRER UN BAC RECTANGULAIRE, même en plastique, si possible PRÉ-ÉQUIPÉ !
Un bocal est complètement inesthétique, avec son "effet de loupe". Vous aurez besoin essentiellement d'un:

Le bon modèle d'aquarium pour poissons rouges

  • SYSTEME DE FILRATION, qui facilitera l'entretien (d'autant que le poisson rouge est très sale, lol).
  • ECLAIRAGE, nécessaire à vos plantes (si vous en avez - c'est conseillé !)
  • AERATEUR EN OPTION ("bulleur"), utile pour oxygèner l'eau si votre aquarium possède peu (ou pas du tout) de plantes.
  • A noter, comme cela semble logique, un chauffage n'est pas nécessaire. La température ambiante d'un logement, qu'on peut supposer entre 10 et 25° Celsius, convient amplement à "chauffer" l'eau du bac. Il faut savoir qu'un poisson rouge supporte des températures allant de 5 à 30°C. Mais le mieux est d'obtenir une eau entre 15 et 23°C.

    On peut trouver des modèles de base assez convenables à 50€.

    3) Le bon nombre de poissons rouges dans un aquariumPRENEZ AU MOINS 2 POISSONS (AQUARIUM DE 60 LITRES MINIMUM !)
    Un poisson rouge a besoin de compagnie ! C'est un animal sociable... Mais ce n'est pas une raison pour surpeupler votre aquarium !
    SURPEUPLER = DANGER

    4) NE PAS SUR-ALIMENTER VOTRE POISSON !
    Vos poissons rouges doivent manger en 2 à 3 minutes. Vous pouvez les nourrir 2 fois par jour (matin et soir par exemple) en quantité réduite. Préférez les granulés, mais les paillettes (moins faciles à doser) conviennent aussi. L'important est de ne PAS POLLUER l'eau avec les nourritures non assimilées en décomposition. Les poissons rouges sont connus pour leurs intestincts fragiles.
    N'HESITEZ PAS A LES FAIRE JEUNER AU MOINS UN JOUR PAR SEMAINE ! C'est pour leur bien ;-) Ne cédez pas à ces gloutons, qui ne cessent de recclamer à manger ! Vous leur serez bien plus bénéfique que si vous répondiez systématiquement à leur attente !

    NE PAS DONNER DE LA MIE DE PAIN, ni du fromage ! Ces aliments gonfleraient dans les intestins des poissons rouges et pourraient les tuer.

    5) CHANGER SEULEMENT 1/3 DE L'EAU toutes les semaines ou tous les 15 jours.
    Le changement d'eau complet viderait également les "bonnes" bactéries présentes dans l'eau du bac. De plus, il faut savoir que les poissons rouges sont très sensibles à la variation de température. Un écart trop violent peut même les tuer. Evitez trop de stress pour vos poissons, et ils viveront bien plus longtemps, croyez-moi ;-)
    Faites attention au chlore (dans l'eau de robinet) . Vous pouvez laisser évaporer l'eau tout une nuit (ce qui est un peu rudimentaire) ou utiliser des produits adaptés.
    De même, NETTOYEZ UNE PARTIE SEULEMENT DU FILTRE (la moitié par exemple) de manière à garder de "bonnes bactéries" sur dans votre système de filtration.

    À noter:
    On achète principalement un poisson rouge pour faire plaisir aux enfants. Le prix modique et la discrétion de l'animal, ainsi que le faible encombrement de son bocal, justifient sans doute un telle acquisition.
    S'il n'y a aucun mal à vouloir faire plaisir aux enfants, en revanche il est plus regrettable de faire d'un animal, quelqu'il soit, un simple jouet. Déjà, comme pour n'importe quel animal, cela suppose des contraintes. Le principal entretien, excepté son alimentation (lol), sont les changements d'eau de l'aquarium.
    Il faut bien comprendre que pour réussir son aquarium de poissons rouges, il faut appliquer des principes simples qui répondent aux besoins de l'animal et oublier l'achat trop impulsif.

    ORIGINE DU POISSON ROUGE

    origine et histoire du poisson rougeL'Asie est le berceau du poisson rouge, et plus particulièrement la Chine. En effet, les Chinois sont certainement les premiers à s'intéresser aux poissons d'ornement. Et ce, il y a plus de 1000 ans !
    Cela dit, ce n'est pas le poisson rouge qui fut le premier à faire l'objet d'un élevage, mais son proche cousin : la "carpe koï". En effet, cette dernière, qui possède des barbillons contrairement au poisson rouge, avait été choisie il y près de 2500 ans(¹) !

    On pense que le Bouddhisme a contribué à l'élevage de poissons à des fins ornementales, dans la mesure où les bouddhistes interdisent de tuer tout animal. De plus, le poisson était aussi considéré de mauvaise augure, ce qui explique que les chinois hésitaient à le manger :-)

    Le véritable ancêtre du poisson rouge provient d'Asie orientale, à savoir le Carassius auratus auratus, autrement dit le cyprin argenté (de couleur argenté, comme son nom l'indique lol, ou vert olive), qui n'est autre qu'une sous-espèce du Carassius auratus gibelio (cyprin commun).
    Les cyprins, à l'instar de leurs "cousins" comme les carassins et les carpes, possèdent la curieuse faculté de muter naturellement aussi bien au niveau de la couleur que de la morphologie.

    C'est ainsi que, vers l'an 300 après J.C., les chinois constatèrent une évolution naturelle du cyprin argenté qui allait devenir le cyprin doré, avec une teinte jaune orangé, tirant sur le rouge.

    C'est entre 700 et 800 après J.C. que les premiers bassins de poissons rouges apparaissent. Mais leur véritable développement va avoir lieu sous la dynastie Koa-Tsung (1107-1187). L'empereur comptait plusieurs bassins au sein de son palais. Cela inspira sa cour et toute la bourgeoisie.

    La mode se propagea à l'ensemble des classes sociales bien plus tard, sous la dynastie Ming (1368-1644). Il n'était pas rare de trouver, au sein d'un foyer, un récipient en céramique contenant un poisson rouge.

    Vers 1500, les poissons rouges furent exportés au Japon. Ils n'atteignent l'Europe qu'au 17ème Siècle. En effet, c'est au Portugal, en 1611, que débarquèrent pour la première fois les poissons rouges. Les portugais, qui vivaient à Macao au 16ème Siècle, avaient été séduit par l'élevage d'oiseaux et de poissons rouges.

    Les poissons rouges ne gagnèrent réellement les Etats-Unis qu'à partir de 1852. Un marchand chinois, dénommé Fang Tang, avait installé sa boutique à San Francisco. Sa passion pour les poissons rouges gagna rapidement le pays de l'Oncle Sam.

    Il existe de nombreuses variétés de poissons rouges. Et on serait tenter de croire qu'il s'agit d'une manipulation génétique. Il n'en est rien. C'est simplement une question d'hybridation et d'hérédité ; conséquence d'un élevage très sélectif effectué pendant des siècles !
    Ces mutations vont avoir lieu aux quatre coins du globe, même si les variétés les plus connues sont issues de Chine et du Japon.

    1, source : Guide des poissons rouges, de Bernhard Teichfisher (Ed. Tetra)

    QUE MANGE LE POISSON ROUGE ?

    L'alimentation du poisson rouge est sans doute un des critères les plus importants quant à la bonne santé du poisson rouge (et donc sa survie ^_^).

    Premièrement, comme il est souvent rappelé dans ce site, il ne faut pas suralimenter les poissons d'aquarium, et je dirais en particulier le poisson rouge. Ce dernier a un système digestif très fragile et c'est en outre un gros pollueur. Donc, il ne faut pas céder à ses demandes constantes de nourriture !

    Voici un tableau résumant les composants nutritionnels (voir aussi alimentation du poisson):

    Origine Rôle
    Protéines animale croissance
    Hydrates de carbonne (sucre) surtout végétale énergie (s'épuise vite)
    Graisses animale & végétale énergie (stock)
    Fibres végétale transit intestinal
    Sels minéraux & vitamines - divers

    Le poisson rouge accepte sans aucun problème les aliments en flocons ou granulés (que je préfère aux paillettes pour les poissons rouges) qu'on trouve facilement dans le commerce. D'ailleurs, on pourrait croire que le poisson rouge serait prêt à manger n'importe quoi !

    Distribuer avec parcimonie 1 à 2 fois par jour, sans hésiter à faire jeûner le poisson au moins un jour par semaine.

    Varier aussi avec des aliments frais (cela comprend aussi un peu de verdure, évitant ainsi de trop grignoter vos plantes ^_^). Il est conseillé de faire cuire les aliments (frais bien sûr), surtout si l'origine des aliments est inconnue et lorsqu'il est question de viande. Cela évite d'introduire des maladies dans l'aquarium. Toujours en petite quantité !

    Liste d'aliments végéaux recommandés :

    1. Les carottes, efficace pour garder de bel éclat et de belles couleurs (non, ce n'est pas une pub !)
    2. La laitue
    3. L'angélique, qui a des vertues apaisantes paraît-il...
    4. Le basilic

    Liste d'aliments d'origine animale recommandés :

    1. Les larves de chironomes
    2. Les daphnies (petits crustacés appelés aussi "puces d'eau", facile à digérer, mmmm ^_^)
    3. Les artémias (autres petits crustacés dont on peut faire l'élevage soi-même, dans une eau salée)
    4. Des moules
    5. Quelques miettes de jaune d'oeuf dur

    larve de loustique

    artemias
    daphnies
    Artémias
    Daphnies

    Personnellement, je ne recommande pas les Tubifex (vers) un peu trop gras.

    Attention ! Ne surtout pas donner de pain (et du fromage) !

    © 2004-2017 Jérôme Bouquet | aquacosmos.com, site pour aquarium - contact