Alimentation des poissons : composants nutritionnels, paillettes, granulés, larves, vers, tubifex, daphnies, rotifer et infusoires

ALIMENTATION DES POISSONS


Sommaire :
  1. INTRODUCTION
  2. LES COMPOSANTS NUTRITIONNELS
  3. LES PAILLETTES
  4. LES GRANULÉS
  5. LES DAPHNIES SÉCHÉES
  6. LA NOURRITURE CONGELÉE OU LYOPHILISÉE
  7. LA NOURRITURE VIVANTE

INTRODUCTION

alimentation du poissonLe premier conseil à donner sur l'alimentation des poissons est de ne pas distribuer trop de nourriture. Le mieux est de fragmenter la ration alimentaire tout au long de la journée. Choisissez par exemple le matin et le soir.
Quelques minutes doivent suffir à ce que la ration soit absorbée par vos poissons. Les aliments ne doivent pas flotter trop longtemps (signe que votre ration est trop élevée), puis couler pour polluer votre aquarium. À vous d'adapter au mieux la ration adaptée aux besoins de vos poissons.
N'hésitez pas à varier l'alimentation (en plus des "paillettes" distribuées dans le commerce) de temps en temps. Des produits frais et de la verdure sont plutôt appréciés par vos pensionnaires.
Utilisez plutôt les distributeurs de nourriture automatique lors de période d'absence (comme les vacances). En effet, il est recommandé d'observer le comportement des poissons face à la nourrite que vous leur distribuez.
Attention ! Par expérience, j'ai appris que les poissons rouges sont très fragiles des intestins. Ne cédez pas aux recclamations quasi-permanentes de ces gloutons si vous ne voulez pas les retrouver morts. De plus, l'eau des poissons rouges se salît très rapidement (plus que les poissons exotiques), surtout lorsqu'ils vivent dans un bac trop étroit et mal filtré. Les granulés conviennent davantage que les "paillettes" en ce qui les concerne.

LES COMPOSANTS NUTRITIONNELS

Origine
Rôle
Protéines animale croissance
Hydrates de carbonne (sucre) surtout végétale énergie(s'épuise vite)
Graisses animale & végétale énergie (stock)
Fibres végétale transit intestinal
Sels minéraux & vitamines - divers

LES PAILLETTES

paillettes pour poissons exotiquesSans doute l'alimentation la plus connue et la plus répandues. Vous les trouverez bien sûr dans toutes les animaleries et les rayons consacrés en grande surface. Satisfaisante pour les uns, insuffisante pour les autres, ce type de nourriture constitue une nourriture de base acceptable. Les "paillettes" sont généralement bien préparées pour couvrir les besoins alimentaires du poisson. Leurs compositions sont riches en protéine et pauvres en glucides et lipides. Elles sont constituées de farine de poissons, de crustacés, d'algues, de soja,etc.
À noter qu'une boîte de paillette ouverte ne doit pas être utilisée trop longtemps (6 mois tout au plus).

LES GRANULÉS

Elles sont très similaires aux paillettes, excepté qu'une partie coule plus rapidement sur le sol. Les poissons de fond et les poissons lents ne sont ainsi pas oubliés. Pour certains aquariophiles, elles sont même préférables aux paillettes. Ne serait-ce parce qu'elles présentent l'avantage de moins gonfler dans l'eau (et donc dans l'estomac des poissons) et de garder leurs valeurs nutritives plus longtemps. Plus facile à doser, elles peuvent contribuer à diminuer la pollution de l'eau de votre aquarium.

LES DAPHNIES SÉCHÉES

daphnies séchéesElles sont plutôt pauvres d'un point de vue nutriotionnel... Ca n'empêche pas que certains poissons seront ravis de déguster ces amuses-gueules :-)

LA NOURRITURE CONGELÉE OU LYOPHILISÉE

Peut-être la plus onéreuse, mais elle permet de diversifier l'alimentation des poissons. Il y a en effet un éventail de choix plutôt large : petits crustacés, larves, oeufs (de poissons), épinard, etc. En plus, la nourriture congelée présente l'avantage d'une longue conservation.

LA NOURRITURE VIVANTE

Voilà un vaste et très intéressant domaine ! Cette façon de nourrir les poissons est plus naturelle et vos pensionnaires seront particulièrement apprécier votre initiative... Et puis, cela anime franchement la vie dans l'aquarium (sauf pour les victimes lol). Avoir un aquarium consiste à avoir une "fenêtre" sur le vivant en milieu aquatique chez soi ; donc autant ne pas se priver !

Je me souviens, quand j'ai débuté en aquariophilie, j'allais "pêcher" de petites larves de moustique dans un grand sceau rempli d'eau de pluie. Cette pêche m'amusait énormément, et avait pour avantage de ravir mes poissons rouges, tout comme de me débarasser de futurs moustiques (que personnellement je déteste lol). Je ne lassais pas de cette chasse implaccable une fois les larves plongées dans la fosse aux gloutons !

Vous n'êtes pas obligé de pêcher les futurs proies de vos poissons (sans compter que l'eau d'où provient cette nourriture peut présenter un risque). On trouve toutes sortes de nourriture vivante dans les boutiques spécialisées, présentée généralement en barquette.

LES LARVES DE MOUSTIQUE
larve de moutique (vers de vase)

Avant de prendre son envol pour troubler nos nuits, le moutisque a passé son enfance dans l'eau sous la forme d'un pseudo-vers, appellé aussi Chironomus, ou vers de vase. Ces larvent consistent pour les poissons un met de choix.
Leurs valeurs nutritives sont très riches. Il faut dire que leurs teneurs en hémoglobine, moustique oblige, sont élevées et expliquent cette couleur rouge caractéristique.
La barquette se conserve quelques jours dans un réfrigirateur (5 à 6° Celsius).
LES TUBIFEX tubifexÀ l'instar des larves de moustiques, elles sont très appréciées par les poissons et très riches.
Cette fois-ci, ce sont de véritables vers aquatiques, très fins, d'un centimètre de long, plutôt brunâtre que rouge.
LES DAPHNIES daphniesLes poissons dans la nature ne se nourrissent pas exclusivement de vers ou d'insectes, sous leur forme larvaire ou non. En effet, il existe toutes sortes d'espèces de petits crustacés dans l'eau.
Les daphnies font parties des crustacés les plus connus et sont également appelés puces d'eau.
L'avantage est qu'on peut les distribuer en grande quantité sans grand danger pour l'aquarium.
Leur valeur nutritive est bien supérieure lorsqu'elles sont vivantes plutôt que d'être séchées, mais se révèle inférieure à celle des vers de vase ou des tubifex.
Dans la nature, elles se nourrissent de microparticules, dont des algues planctoniques.
LES CYCLOPES cyclopes
LES ARTEMIAS artemiaLes artémias sont, avec les daphnies, les crustacés les plus appréciés en aquariophilie, qu'ils soient adultes ou non (nommés alors «nauplie»).
Dans la nature, ils vivent dans une eau salée. D'ailleurs, il est tout à fait possible d'élever des artémias chez soi. Pour cela il suffit de se procurer des œufs.
ROTIFÈRES rotifèresCe sont de minuscules animaux planctoniques mesurant à peine 2 millimètres. Il est plus ardu de s'en procurer.
© 2004-2017 Jérôme Bouquet | aquacosmos.com, site pour aquarium - contact