Equipement aqurium : éclairage, chauffage, filtration

EQUIPEMENT POUR AQUARIUM


Sommaire :
  1. INTRODUCTION
  2. LA FILTRATION
  3. LA POMPE
  4. LA POMPE À AIR
  5. LE CHAUFFAGE
  6. LE THERMOMÈTRE
  7. L'ÉCLAIRAGE

INTRODUCTION

Equiper son aquarium n'a pas pour but d'augmenter le prix de votre aquarium ^_^. En effet, on est en droit de se poser la question, à savoir pourquoi rajouter ces appareils électriques qui prennent de l'espace dans la cuve et peuvent déservir l'esthétisme de votre bel aquarium ?
Si un poisson rouge survit quelques temps dans une boule de verre, ou un combattant dans ce qui ressemble à un pot de confiture, il faut se rappeler que le but de l'aquariophilie est tout de même de se rapprocher au mieux du milieu naturel d'où proviennent vos poissons.

Il y a trois éléments principaux dans la nature qu'il faut prendre en compte :
1) Le courant de l'eau
2) La température de l'eau
3) La luminosité dans l'eau

Il y a bien entendu d'autres éléments - très importants eux aussi - comme la salinité de l'eau ou sa qualité (du point de vue chimique), mais je vais y revenir ;-)

Les appareils vendus dans le commerce, bien souvent avec la cuve, sont donc nécessaires pour reproduire le plus fidèlement possible le biotope naturel afin de permettre une condition de vie optimale pour vos poissons, et ainsi épater vos amis lorsque vous leur montrerez "comment qu'il est bô vot'aquarium" !

LA FILTRATION

Le bon sens populaire veut qu'une eau stagnante soit une eau croupissante.
L'eau a en effet besoin de circuler, et en particulier pour créer un échange gazeux. Mais l'autre principal rôle du filtre est bien entendu de garder une eau propre ! Cela dit, aucun système de filtration ne pourra garantir une propreté absolue, et il vous faudra effectuer un changement d'eau toutes les semaines (ou au moins tous les quinze jours). Je rappelle qu'il faut retirer juste une partie de l'eau (un tiers maximum) et faire attention aux écarts de température.

On distingue trois grands systèmes de filtration:

1) Filtration mécanique
Elle a pour rôle de retenir grossièrement les impuretés par l'intermédiaire d'une mousse. On trouve principalement des mousses de polyuréthanne, mais également le perlon. Il faut les nettoyer régulièrement, et bien sûr sans aucun détergent.

2) Filtration biologique
Très important, il s'agit de la colonisation de votre aquarium par des bactéries (voir le Cycle de l'azote). Ces dernières vont décomposer en plusieurs étapes les déchets en subsantes moins nocives, que les plantes finiront par absorber.
Votre filtre mécanique peut servir de support à ces fameuses bactéries, qui aiment également les roches poreuses et les céramiques.

3) Filtration chimique
Ce système est jugé comme facultatif, mais il a ses intérêts (sur les plantes, la prolifération des algues,etc.). Il y a deux types de filtration chimique connuue : la tourbe (que l'on peut retrouver dans les aquariums tropicaux amazoniens) et surtout le charbon actif. Si la première va teinter l'eau d'une couleur jaunâtre, le second va au contraire lui donner un aspect plus limpide.
A noter que la tourbe joue sur l'acidité de l'eau, en le diminuant ou le maintenant. Ce qui explique son rôle dans un aquarium amazonien, où l'eau est plutôt "acide".

LA POMPE

C'est le système de filtrage par définition. Le débit se fait en fonction du type d'aquarium que vous possèdez. En effet, si en temps normal le débit est au moins de 2 fois le volume de la cuve par heure, certains aquariums demandent un débit plus important, à savoir 4 fois le volume de la cuve par heure. C'est le cas des aquariums de poissons rouges (très salissants) et des aquariums de cichlidés.
On en distingue trois types :

1) Le filtre intérieur

  • Electrique : sans conteste le plus répandu. Il convient bien au aquarium de capacité moyenne (100 à 200 litres). De forme cylindrique et muni de ventouse, il aspire l'eau qui passe dans une mousse filtrante et la rejette (l'eau pas la mousse ^_^).
  • filtre intérieur cylindrique
  • Mousse et air : pratique pour les aquariums de petits volumes contenant des alevins, car ils ne risquent pas d'être aspirés par la pompe. Il se place dans le bac, directement sur le sol. Attention, il nécessite une pompe à air placée à l'éxtérieur du bac !

2) Le filtre à décantation
De plus en plus répandu, surtout pour les aquariums d'un certain standing et d'un volume généralement supérieur à 80 litres. Il s'agit d'un bloc, posé contre un coin de l'aquarium et dans lequel on trouve une bonne partie de l'équipement, comme la pompe et le chauffage. Il me semble que c'est le filtre à conseiller aux débutants.

3) Le filtre extérieur
Utiliser pour les grands aquariums (supérieur à 250 litres). Les pompes sont, comme le nom l'indique, à l'extérieur du bac (mais relié à l'aquarium par un ingénieux système de tuyauterie - pas con le mec !).
Ce système de filtrage est avantageux pour sa simplicité d'entretien, ses multiples compartiments de masse filtrante, et le gain de place dans le bac. En outre, il peut accueillir un système de chauffage de l'eau et un système dit "semi-humide" (qui permet le développement des bactéries).
Il pose de simples problèmes de dissimululation de l'appareillage (sous l'aquarium, et pas trop loin à cause du débit), d'installation plus contraignante et du prix, plus élevé.

filtre extérieur

4) Le filtre suspendu
Comme s'il n'y avait pas assez de systèmes de filtration, il existe une variante hybride entre la filtration extérieur et intérieur, directement posé sur le rebord de l'aquarium. Peu répandu, il ne permet pas de mettre un couvercle.
Son débit est de 200 litres maximum. Il peut servir aux aquariums hôpitaux.

filtre suspendu

5) Le filtre sous gravier
Il s'agit d'une plaque camouflée sous le gravier (ou le sable), ce qui la rend très discrète. Ainsi, le gravier sert de masse filtrante. Les déchets et autres particules en suspension sont alors retenus dans le substrat lors de l'infiltration de l'eau. La circulation de l'eau s'effectue au moyen d'une pompe à eau ou à air.
C'est un système de filtration plutôt lent et finalement, plus naturel. L'inconvénient est un risque de colmatage et surtout l'impossibilité de le nettoyer (puisqu'il faudrait tout enlever !).
Malgré sa simplicité, il reste peu utilisé en aquariophilie.

LA POMPE À AIR

Agaçante pour les uns, indispensable pour les autres (ah les petites bubulles !), le bulleur sert à compléter l'oxygénation de l'eau. Elle reste facultative. Du plus, elle peut contribuer à polluer l'aquarium, si vous fumez par exemple.

pompe à air

Il arrive (et de plus en plus souvent) que les filtres soient "hybrides", c'est-à-dire qu'ils filtrent l'eau et font offices de pompe à air.

LE CHAUFFAGE

chauffage pour aquarium

La température de l'eau est un des éléments les plus importants en aquariophilie. Si les poissons rouges peuvent s'en passer (attention tout de même de s'assurer d'avoir une eau avoisinant les 22°C), les poissons exotiques par exemple exigent cet accessoire ! En effet, ces derniers proviennent de régions au climat chaud.
L'eau, pour les poissons tropicaux, doit généralement être comprise en 24 et 26°C, et surtout garder une température stable. Les poissons (de toutes écailles ^_^) détestent les écarts de température !

LE THERMOMÈTRE

thermomètre digital et flottant

En plus du chauffage - et je dirais MÊME si vous n'en utilisez pas -, cet accessoire est vraiment indispensable, même pour les poissons rouges! Et je vous conseille FORTEMENT de le consulter tous les jours !!

L'ÉCLAIRAGE

éclairage pour aquariumLa lumière est un élément important dans l'aquarium. D'ailleurs, il suffit d'éteindre votre aquarium pour remarquer que certains poissons réagissent différemment. Ainsi, les pensionnaires qui se cachent le jour deviennent souvent très actifs la nuit, comme les poissons nettoyeurs.
Les plantes sont les premières bénéficiaires de la lumière, et ainsi participent à l'équilibre biologique indispensable.10 à 12 heures d'éclairage leurs sont nécessaires. J'avais pour habitude d'éclairer mon aquarium à partir de 10 heure du matin jusqu'à 10 heure du soir.
Malheureusement, les algues indésirables vont bénéficier de cet éclairage. Mais dites-vous bien que ce serez pire en mettant l'aquarium à proximité d'une fenêtre bien ensoleillé !

La lumière doit être suffisamment puissante, d'autant qu'il y a une perte de luminosité entre le passage de la lumière terrestre à la lumière aquatique. Ainsi, on peut considérer une puissance de 1 Watt pour 2 litres d'eau, voire 1 watt pour 1 litre d'eau pour un éclairage intense.
Ces tubes néons ont une consommation faible. Leur durée de vie dépasse largement une année (un an équivalent à 8700 heures environ). Malgré tout, mieux vaut en changer tous les ans, car , leur intensité aura considérablement baissé.

J'oubliais : c'est peut-être bête à dire, mais n'allumez pas votre aquarium pendant la nuit ! Ni ne pas s'amuser avec l'interrupteur (jour-nuit, jour-nuit °_°. Un choc brutal de luminosité peut effrayer les poissons et les envoyer dans l'autre monde...

© 2004-2017 Jérôme Bouquet | aquacosmos.com, site pour aquarium - contact