Achat et transport du poisson

ACHAT ET TRANSPORT DES POISSONS


Sommaire :
  1. INTRODUCTION
  2. DES POISSONS EN BONNE SANTÉ
  3. UNE BONNE DOCUMENTATION
  4. TRANSPORT ET MISE À L'EAU

INTRODUCTION

L'achat de poissons est un des moments les plus excitants pour un aquariophile ^_^. Surtout si ce sont les premiers poissons de votre aquarium tristement vide et en fin de rodage (voir cycle de l'azote).

Mais voilà, les poissons ne partagent pas votre effervescence et pour eux, le transport peut s'avérer être un moment de stress important.
Certains poissons, comme les cardinalis, peuvent même perdre temporairement leurs superbes couleurs. Il arrive aussi que d'autres poissons meurent le lendemain dans leur nouveau bac, pour une cause inconnue. Le changement de la nature et de la température de l'eau y étant certainement pour beaucoup. A moins qu'il ne s'agissait de poissons déjà mourants, ce qui signifie que vous n'avez pas fait le bon choix lors de la sélection :-(.

Il convient donc de faire preuve de délicatesse et tout user pour les rassurer un maximum. Bon, le tout est d'aller au plus vite, car je ne vois pas comment empêcher complètement le stress.

DES POISSONS EN BONNE SANTÉ

Déjà, lors de votre venue dans une boutique, essayer de choisir des poissons en bonne santé. N'en achetez pas trop, surtout si ce sont des poissons rouges! Je sais que c'est tentant. Il y a tant de poissons différents et magnifiques! Mais bon, deux maximum si ce sont des poissons rouges (ou plus si votre aquarium est très grand), et une dizaine pour des poissons exotiques selon la capacité de votre aquarium.

Le poisson doit avoir une couleur vive, et doit nager normalement (certains poissons sont certes plus énergiques que d'autres), tout en étant capable d'être stationnaire en pleine eau.
Un poisson couché sur le fond, ou se laissant dériver, ou présentant des marques comme des points blancs sur le corps, est synonyme de mauvais signe.
Regarder aussi l'état de la boutique et de l'eau dans laquelle baignent les poissons. Est-elle suffisamment propre?

UNE BONNE DOCUMENTATION

C'est à vous de voir si vous faites le bon choix en achetant tel ou tel poisson. Et puis on peut se tromper, même en croyant bien faire. Renseignez-vous bien sur vos futurs pensionnaires…

Il est conseillé d'acheter ses poissons par lots. Ne mettez pas tout d'un coup! Etalez l'arrivée de vos poissons plusieurs semaines par exemple. Attention à ne pas mélanger de gros poissons, comme certains cichlidés, avec de minuscules poissons qui pourraient leur servir d'amuse-gueules.
Je rappelle que des poissons, comme le combattant, présentent des particularités: un seul mâle par bacsinon vous comprendrez pourquoi on les surnomme combattants !
Vous pouvez toujours consulter les différents types d'aquarium pour vous faire une idée…

TRANSPORT ET MISE À L'EAU

Bon, ça y est? Vous avez choisi? Parfait! Reste à ramener le ou les poisson(s) jusqu'à votre domicile (et le leur).

Le transport se fait généralement dans un sac plastique gonflé d'air et rempli par un tiers d'eau. Vous pouvez rajouter un autre sac plastique (non transparent) par-dessus pour ne pas trop effrayer le poisson pendant le transport. On peut même placer le plastique dans une boîte en carton ou mieux encore en polystyrène.

Une fois arrivée à la maison, il y a plusieurs écoles. En effet, j'ai lu de nombreux avis divergents sur la méthode à adopter pour transvaser les poissons.

Voici la méthode conseillé par les professionnels :

1) Éteindre la lumière (cela évite déjà que le sac chauffe et limite le stress)

2) Placer le plastique dans le bac une quizaine de minutes afin de ramener la température du sac à celui de l'aquarium.

3) Ouvrir ensuite le sac pour y faire pénétrer de l'eau. Attendre un dizaine de minutes encore, puis recommencer avant de laisser s'échapper les poissons en essayant de ne pas trop vider l'eau de la poche dans l'aquarium (ça pourrait être source de pollution, d'autant que les poissons ne se privent pas pour faire leur besoin dans le sac. Le stress, j'imagine...).

4) Introduire les poissons avec une épuisette. Il ne faut surtout pas verser l'eau contenu dans le sachet contenant les poissons... Cela pourrait être source de maladies. Vider l'eau dans une bassine (avec une épuisette placée au dessus de la bassine pour récupérer les poissons).

5) Ne pas rallumer et ne pas les nourrir avant le lendemain.

Personnellement, la méthode que j'ai expérimenté diffère à partir du 4ème et 5ème point. Ce qui avait lu cet article auparavant pourront être surpris de ces modifications. Mais il m'apparassait important d'exposer la méthode "officielle". Ma méthode ne m'a pas donné de mauvais résultat, mais c'est vrai que certains poissons sont plus délicats que d'autres. Aussi, j'ai préfèré la retirer et vous laisser "ajuster" cette méthode à votre sauce.
D'ailleurs, j'ai déjà lu que cette méthode officielle était elle-même décriée. Il est évident que placer le sac le tube allumé par exemple présente un réel risque.

De toutes façons, méthode officielle ou non, il y a toujours un risque de perdre vos nouveaux poissons, voire tous vos poissons. Même en prenant d'infinies précautions... C'est pour ça que le choix du fournisseur est un élément clé.

Si vous avez vraiment peur pour vos anciens poissons, la méthode ultime consiste à placer les nouveaux arrivants dans un bac à part (et voir l'évolution après un mois). Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir plusieurs aquariums. Et puis les aquariums tests, hôpitaux ou destinés à la reproduction sont plutôt l'affaire de passionnés, de spécialistes ou d'amateurs désirant d'aller plus loin en aquariophilie.

© 2006-2014 - siel - www.aquacosmos.com - aquarium - contact - plan du site - partenaires : puzzle